New Moon got me like…

Il y a quelques mois de cela, j’ai participé à un atelier dans lequel j’avais fait un exercice créatif que j’avais adoré. En découpant des images et en les collant sur une grande feuille de papier blanche sans me poser de question,  je m’étais aperçue très clairement que j’avais besoin d’espace.
Je l’ai souhaité tellement que j’en ai finalement obtenu. J’ai commencé à donner des cours de yoga un peu partout dans Paris, dans des espaces tous plus beaux les uns que les autres, lumineux et accueillants. Je suis devenue la catsitter de confiance de mon entourage, ce qui me permet de dérouler mon tapis et faire ce que j’aime le plus faire : ride my breath.

Le 2 Août, a wise friend of mine m’a parlé de la nouvelle lune. Je connais les cycles de lunes oui, mais jusqu’à présent, je ne les suivais pas et surtout, je ne m’intéressais pas à leur puissance.
J’ai cliqué sur le lien qu’elle m’avait envoyé. J’ai lu.
Et j’ai essayé.
J’ai allumé quelques bougies, un bâton d’encens, j’ai fais du yoga.
Puis j’ai pris un papier, un crayon, et j’ai écris.
Notamment un point très très important pour moi qui ai énormément de créativité.

« C’est si bon d’avoir lâché les rênes et d’exprimer ma créativité.
Je suis tellement heureuse d’avoir libéré la passion en moi de manière saine. »

Ce soir-là, j’ai pris sur moi et j’ai posté sur Instagram une vidéo de ma pratique perso.
1 min de breath riding pour libérer ma sensualité. Laisser parler mon inner goddess.

 

Les retours m’ont énormément touchée.
Se sentir dynamisée quand à 28 ans on a juste un an d’expérience derrière soi dans sa nouvelle carrière et étant son propre patron. Starting from scratch.
Je ne savais rien du yoga. J’étais réticente à tout ce qui était spirituel.
Avec le recul je me demande comment j’ai pu dénigrer à ce point toute une partie de moi-même, celle qui fait de moi ce que je suis : mon âme.
Bref, merci. Je continue ma route en ayant du soutien et franchement, c’est cool.

Et le 07 Août, alors que je bossais à l’aéroport CDG où je donne des petits cours de yoga pour les passagers, je me suis me suis offert un Moleskine.

Celui-ci est devenu mon journal de board de yoga, de vie. Il est à mes côtés pendant cette transformation que je vis.

 

Depuis je note, je note. Je note ce qui me passe par la tête après les 5 premières minutes assise à souvent lutter contre le sommeil, j’avoue ! haha. Je note ce que j’entends en cours qui me plait, je note une idée de flow, une idée de thème, de vocab yogique pour préparer mes cours. Et noirci un paquet de pages déjà. J’en reviens pas moi-même. Moi qui n’arrivais plus à écrire sur autre chose qu’un clavier depuis des années ! Et j’ai dessiné plus que je ne l’ai fait en 10 ans ! Et je pratique, je pratique, et je donne des cours, et je pratique dans la rue, dans l’ascenseur, tout le temps. Ce que je pratique alors c’est ce que j’apprends sur le tapis, de mon corps quand il converse avec mon âme et de ce que j’entends, ou je lis.

13978268_10157261135125300_475535165_o

08/08/2016

Tout va vite dans ma tête. 1000 idées à la fois. Ce que j’apprends sur moi-même à travers la pratique du yoga, mes lectures, mes écris déjà !
Je deviens beaucoup plus observatrice de mes agissements dans ma vie, j’axe mes décisions en fonctions et surtout je me regarde dans le miroir.
Dorénavant, je sais quand je suis pas en accord avec moi-même. J’ai conscience. I am aware comme disait l’autre. Mon côté Jean-Claude Van Damme, surement…
Je regarde mes yeux dans le miroir. Et mon corps.
Mon corps qui porte la blessure de la trahison. Comme Dorian Grey, les corps comme les miens prennent ces formes. Et ces caractéristiques de personnalités dans lesquelles je me reconnais très, très bien.

« L’enfant se sent trahi par son parent du sexe opposé chaque fois que ce parent ne tient pas une promesse ou qu’il trahit sa confiance. »

 

Précisément. Un exemple concret : j’ai appris que mon père avait déménagé avec sa compagne sa fille et leur fille commune, le jour de leur mariage.
Dans cette belle & grande maison, aucune chambre pour moi.
Quand je lui en ai reparlé le 13.06.2016, jour de mon anniversaire, il m’a dit :  » Tu viens quand tu veux, Joséphine est partie, il y a une chambre de libre maintenant. »
Alors que je suis retournée vivre chez maman depuis plusieurs années, qu’il le sait mais qu’il continue de prétendre que non.
Je n’ai pas de PLACE, dans cette famille. Je n’ai pas eu l’opportunité de grandir avec Eugénie et Joséphine. Et il me reproche de ne pas m’être intégrée.
Et il continue d’attaquer. Procédures sur procédures. J’en ai assez.
Joséphine et moi avons envie de nous voir. Elle est déjà venue deux fois à mes cours et à chaque fois ça m’a fait trop plaisir de la voir. Et le yoga lui va si bien.
Mon père met la pression pour qu’elle ne me voit pas. Il lui a menti sur mon diplôme entre autres, lu disant que je ne l’avais pas obtenu.
Il utilise toutes mes réussites contre moi. Depuis quelques années, il prend des captures d’écran, enfin sa femme, pour me reprocher tout ce que j’ai réussi à faire dans la vie.
Et bien souvent juste mon job.
BOOM ! Trahison. Right there. Tellement bien expliqué dans le bouquin.

1936608_252214960299_6066079_n
Lundi 13 Juin 2016
« Les grosses va-va-vagues »…
Je t’entends encore me dire ça pour me faire rigoler quand j’étais petite…
J’ai appris à surfer mes premières va-va-vagues il y a quelques semaines et tu vois, j’aurais aimé que tu me vois.
J’espère que tu aurais été fier de moi.
En tout cas, j’ai pensé très fort à toi quand j’étais dans l’eau et quand j’allais « voir la mer » avec mes copains surfeurs…
Si l’océan peut se calmer après un tsunami, alors je crois que nous pouvons un jour être réunis en paix.
Je rêve qu’un jour nous puissions aller à l’eau ensemble.
Je voulais t’envoyer ce message depuis plusieurs jours mais je trouve le courage qu’aujourd’hui où je pense bien fort à toi car, je te dois ma vie qui a commencée il y a 28 ans aujourd’hui.
Love. »

13940076_10157266305140300_374409710_o

This is what I’m going through lately.
Taking care of it one breath at a time.
On my mat and everywhere.
Peace. Hermine out.

13918756_10157261135215300_1055885383_o

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « New Moon got me like… »

  1. Hello
    Je serais bien curieuse concernant le lien de ta copine sur les cycles lunaires. J’ai débuté le yoga il y’a 3 mois à peine, en même temps que la méditation pleine conscience. Quand tu parles de la nouvelle en mieux, je peux comprendre, je ressens les prémices 😉
    Bon vent et merci pour ton IG 🙏

    J'aime

  2. J’ai pris beaucoup de plaisir à te lire, c’est très touchant, brut, sincère. Je te souhaite beaucoup de courage, on ne se connait pas mais j’espère que tout finira par s’arranger… Merci pour tes mots ! A bientôt autour d’un mat:-)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s